EN 1 CLIC
 

La culture aux Baux

Entre patrimoine et modernité

Favoriser l’expression artistique sous toutes ses formes et offrir aux artistes et artisans d’art connus ou en devenir un cadre propice à la création sont les axes majeurs de la politique culturelle de la Cité.

La Commune souhaite que le village des Baux-de- Provence demeure le phare culturel des Alpilles,  réputation forgée au fil du temps par les troubadours, Prosper Mérimée, Alexandre Dumas, Rainer Maria Rilke Frédéric Mistral et les Félibres ou encore André Suarès, poètes et écrivains qui ont célébré les beautés inimitables de cette cité médiévale et son histoire fascinante. Depuis le début du XX° siècle,  un certain nombre d’artistes ont choisi de s’installer sur l’éperon rocheux pour y jouir de cette atmosphère unique et de la lumière  particulière de la Vallée des Baux : De Herain, Louis Jou, Antoine Serra, Jean Cocteau ou Yves Brayer.

Cette volonté forte de recréer une vie artistique

importante dans le village est appuyée par les manifestations qui ponctuent, toute l’année, la vie culturelle du village : Publication d’artistes, Les Baux Arts, un Festival a-part, Septembre de la Céramique et du Verre, etc.

Ces événements permettent de développer des liens d’amitié notamment avec la Manufacture Nationale de Sèvres et le Centre International du verre et de l’art contemporain (Cirva), et ainsi de montrer cette excellence française que nous envie le monde entier. La politique culturelle de la Cité va plus loin en accueillant des artistes en résidence.

Des rénovations importantes de différents lieux emblématiques du village ont ainsi été entreprises depuis une vingtaine d’année. L’ancien atelier du peintre Antoine Serra, creusé dans la roche, la Citerne, la Maison de la Cure, le Jardin du prince Rainier III de Monaco et les caves voutées de l’’Îlot Post Tenebras lux offrent désormais à des artistes la possibilité de s’immerger, pour un temps, dans une ambiance unique ou servent d’écrin à leur créations.

Les projets de restauration et du développement de l’offre artistique ne s’arrêtent pas là. Les belles demeures Renaissance de la Maison du Connétable et  de la Maison Cazenave s’ouvriront bientôt.